VINS
Barbera d'Asti docg Superiore Nizza Titon 2012

Le Barbera d'Asti superiore Nizza provient de la meilleure zone de production du Barbera, située dans les 18 communes qui entourent le cours du Rio Nizza et comprenant des parcelles ayant une exposition entre sud-est et sud-ouest, un rendement à l'hectare réduit ; ce vin exige un vieillissement minimum de 6 mois en chêne sur un total de pas moins de 18 mois (à partir du 1er janvier après les vendanges).

VIGNOBLE

Les raisins sont cultivés dans les vignobles du domaine, situés dans la partie ouest de la zone de l'appellation Nizza, sur des pentes à exposition variable entre sud-est et ouest et des sols qui vont du fortement alcalin, pauvre en matière organique, drainant et riche en éclats de tuf, jusqu'à l'alcalin-argileux et profond. L'altitude varie entre 200 et 260 m et l'inclinaison entre 5 et 15 %.
La provenance en pourcentage des différents vignobles varie d'année en année en fonction de la composition des raisins résultant des analyses, afin d'assurer autant que possible des caractéristiques organoleptiques et qualitatives constantes au produit.

VENDANGES ET VINIFICATION

Les opérations de vendanges commencent entre le 6 septembre et le 8 octobre, selon l'évolution climatique de la saison.
Une vinification classique en acier est suivie immédiatement du stockage en tonneaux de chêne de 300, 200 ou 3 400 litres de 100 % du produit, d'un deuxième soutirage variable selon l'évolution du vin entre novembre et février et d'un troisième fin juillet de l'année suivante ; à chaque fois, on brasse toute la masse et on prélève a nouveau 50 % du vin pour le mettre en barriques. La phase finale de l'élevage se fait exclusivement en grands tonneaux.

NOTES GUSTATIVES

La tenue peut aller de 6-7 à 10-15 ans, selon le millésime, par rapport à la teneur en alcool, à l'extrait, à la couleur et à l'acidité.
Une robe rouge rubis aux reflets violets tendant au grenat après un long affinage.
Bouquet qui évoque les fruits à noyau, les fraises, les violettes, la vanille, les amandes, avec parfois des notes de pierre à feu.
Savoureux et plein en bouche, il dégage occasionnellement un bonne acidité pendant sa jeunesse.
Pendant ses premières années, il accompagne la viande rouge et grillée, plus tard, le gibier, des rôtis, des fromages et des soupes.
Température de service : 18 à 19 °C.
Alcool total : 13,5-14,5 % en vol.